Quels matériaux pour sa véranda ?

Construire une véranda consiste à étendre la surface habitable de votre maison. Il est donc nécessaire de choisir un matériau pouvant s’intégrer au bâti existant. Voici une analyse comparée des différents types de vérandas en matière d’esthétique et de performance.

L’esthétique de la véranda

Le premier élément à prendre en compte dans le choix de votre véranda est son côté esthétique. Chez Akena vérandas, ce critère est essentiel pour obtenir une continuité visuelle entre la maison et son extension. Voici quelques pistes pour bien choisir une véranda selon l’aspect du matériau :

Le style de la véranda en aluminium

C’est l’aspect moderne qui prévaut sur une véranda en aluminium. Ce matériau est disponible en un grand nombre de coloris, vous permettant de l’harmoniser avec votre habitation. Vous pouvez puiser dans cette large palette de couleurs pour adapter votre extension au style de votre maison.

Le style de la véranda en bois

Plus traditionnelle, la véranda en bois confère un aspect chaleureux à l’ensemble, maison + extension. Mais aussi beau soit-il, ce matériau ne s’intègre pas forcément avec tous les styles d’habitation.

Le style de la véranda en PVC

Le PVC est plus adaptable aux différents styles de construction. L’inconvénient d’une véranda en PVC est qu’il existe un faible choix de couleurs. Seuls le blanc, le noir, le gris ou le vert sont généralement proposés.

Le style de la véranda en fer forgé

Enfin la véranda en fer forgé s’inscrit dans un style classique, un brin romantique. Mais comme pour le bois, l’harmonie ne va pas de soi avec tous les styles de bâtiment.

La performance de la véranda

Le second critère de choix est celui de la performance énergétique et de la durabilité de votre véranda.

La performance de la véranda en aluminium

L’aluminium constitue un excellent choix de matériau pour une véranda, car il est inoxydable. Il supporte donc sans problème l’exposition aux intempéries, d’autant qu’il nécessite quasiment pas d’entretien. Par ailleurs, l’aluminium est un isolant thermique très performant, lorsqu’il est de qualité.

La performance de la véranda en bois

Le bois est également un bon isolant thermique. L’inconvénient d’une véranda en bois est que le matériau change d’aspect au fil du temps, devenant progressivement grisonnant. Si vous achetez une véranda en bois, veillez à la traiter tous les deux ans contre trois inconvénients : l’humidité, les insectes et la moisissure.

La performance de la véranda en PVC

S’il est de bonne qualité, le PVC est un bon isolant sur le plan thermique. Mais il s’agit d’un matériau qui supporte mal l’usure du temps.

La performance de la véranda en fer forgé

Mauvais isolant thermique et sujet à la corrosion, le fer forgé est un matériau à entretenir avec précaution. Si vous souhaitez conserver votre véranda en acier intacte, vous devez veiller à la traiter régulièrement contre l’oxydation.

Les types de véranda

Le choix du matériau dépend aussi du type de véranda que vous souhaitez installer. Pour une grande extension au profil non porteur, l’aluminium est la meilleure solution. Si le profil est porteur, vous disposez alternativement de l’option du bois. Quant au PVC, il est réservé aux petites vérandas non porteuses. Enfin, l’acier convient à toutes les tailles de véranda à profil porteur. Le type de véranda doit s’associer à l’aménagement extérieur.

Choisissez le matériau de votre véranda en fonction du style de votre maison. Intégrez la taille de l’extension à votre raisonnement et ne négligez pas l’évolution de votre construction sur le long terme. Demandez conseil auprès du professionnel en vérandas qui vous orientera vers le choix le mieux adapté à vos besoins.