Comment diagnostiquer l’arthrose ?

L’arthrose est une maladie qui touche les articulations. Elle est d’ailleurs plu facile à poser et ce, même devant les douleurs mécanique. Cependant, l’arthrose peut s’installer de manière insidieuse. On peut donc ne pas voir tout de suite qu’elle est présente. Mais alors, comment diagnostiquer l’arthrose ? Zoom sur la maladie des articulations qui touche beaucoup d’individus après 50 ans.

Savoir si on a de l’arthrose

L’arthrose peut se manifester différemment en fonction des personnes. Cependant, les symptômes les plus fréquents sont la douleur, la raideur matinale, les courbatures au niveau des articulations malades et surtout, un manque d’amplitude au niveau des mouvements. Parfois, l’articulation peut aussi être enflée.
Pour savoir si vous avez de l’arthrose, vous devez consulter votre médecin généraliste. Le diagnostic du médecin sera fondé sur un questionnaire précis pour savoir s’il s’agit d’arthrose ou non.
Si ce premier diagnostic ne permet pas précisément d’établir s’il y a présence d’arthrose ou non, le médecin pourra vous prescrire un certain nombre d’examens médicaux. Cependant, tous les examens ne permettent pas de savoir s’il y a présence d’arthrose ou non. Voyons donc quels sont les examens pertinents.

La radiographie pour détecter l’arthrose

Le moyen le plus souvent utilisé pour détecter la maladie d’arthrose, c’est la radio. Dès qu’une douleur apparaît, l’idéal est de faire une radiographie. Cette dernière peut montrer plusieurs symptômes caractéristiques de la maladie :

  • Des trous, c’est-à-dire des géodes au sein de l’os.
  • De la condensation au niveau de l’os, sous le cartilage.
  • Un pincement articulaire.
  • Un surplus d’os au niveau de l’articulation, l’ostéophyte.

L’importance des lésions perçues sur la radio n’est pas nécessairement liée à la douleur ressentie. Une fois que l’arthrose est détectée, vous pourrez utiliser un médicament dédié à l’arthose du genou.

Faire une ponction de l’articulation

Quand on ressent une poussée d’arthrose liée à un épanchement du liquide situé dans les articulations. En analysant ce liquide, le biologiste peut déterminer s’il s’agit d’un rhumatisme ou plus précisément de l’arthrose.
Une fois l’arthrose détectée vous pourrez vous procurer Piascledine 300.

Si le terme d’arthrose peut faire peur, il s’agit d’une maladie qui se détecte facilement et qui peut être facilement soulagée. Plus vite elle sera diagnostiquée, mieux elle pourra être traitée et soulagée.